Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Film,Science-Fiction Star Wars, épisode II : L’Attaque Des Clones

Star Wars, épisode II : L’Attaque Des Clones

Durée : 2h22

 

 

Réalisateur : George Lucas

 

 

Scénaristes : George Lucas, Jonathan Hales

 

 

Avec : Erwan McGregor, Natalie Portman, Hayden Christensen, Christopher Lee, Samuel L Jackson

 

 

Origine : Etats-Unis

 

 

Date de Sortie : 2002

Synopsis

Depuis le blocus de la planète Naboo, la République, gouvernée par le Chancelier Palpatine, connaît une crise. Un groupe de dissidents, mené par le comte Dooku, manifeste alors son mécontentement. Le Sénat et la population intergalactique se montrent donc inquiets. Certains sénateurs demandent à ce que la République soit par conséquent dotée d’une armée pour empêcher que la situation ne se détériore. Padmé Amidala, devenue alors sénatrice, est menacée par les séparatistes et échappe à un attentat.

Anecdotes

Afin de dérouler les anecdotes du film, cliquez sur les titres.

Prenez donc votre sabre laser et découvrez ces anecdotes !

“Star Wars, épisode II : L’Attaque Des Clones” c’est : 

Pour commencer, 115 millions de $ de budget,

Également : 61 Jours de tournage principal,

Ainsi que : 2 ans de post-production.

Mais avant tout : 2200 plans d’effets visuels,

En effet, 600 techniciens d’ILM,

Pour un total de : 6 Caméras numériques,

Donc : 220 heures de rushs,

Finalement, plus de 5 pays visités (Angleterre, Australie, Espagne, Italie, Tunisie).

George Lucas a tourné cet épisode avec une caméra Sony, la HDW-F900 Camcorder. Ainsi dotée d’un système d’une résolution de 1920 x 1080, accompagné de lentilles Panavision, il permet alors de convertir les images filmées en données numériques.

Les équipes d’Industrial Light & Magic (ILM) se sont chargées des phases de montage et de post-production, et ont incorporé au film tous les effets spéciaux.

La grande majorité des scènes du film ont été tournées devant des fonds bleus ou verts. Les comédiens ont donc passé la majorité du tournage à imaginer les créatures et autres décors qui figureront autour d’eux dans le film.

Alors que “Star Wars, épisode II : L’Attaque Des Clones” était en post-production, George Lucas a cependant reprit la caméra pour tourner 3 scènes supplémentaires en Angleterre et en Australie.

Alors que La Menace fantôme avait bénéficié de 2 bandes-annonces, George Lucas a utilisé 4 bandes-annonces pour promouvoir Star wars, épisode II : L’Attaque Des Clones, créant à chaque fois un véritable événement sur Internet.

Le film a été projeté en première mondiale le 12 mai 2002 en clôture du Tribeca Film Festival de New York, créé par Robert De Niro afin revivifier la ville, meurtrie par les attentats du 11 septembre.

Le jeune comédien s’exclama par rapport à son rôle : “Le plus difficile pour jouer Anakin était de trouver la balance entre ce que Jake Lloyd avait apporté au rôle (dans Star wars, épisode I – La Menace fantôme) et ce que Sebastian Shaw faisait en tant que Dark Vador démasqué (dans Le Retour du Jedi), trouver cette balance entre bien et mal, et le rendre crédible”

À l’image de “L’Empire contre-attaque”, “L’Attaque Des Clones” est alors un tournant de la prélogie. Toujours plus de romance mais également plus sombre. On explore l’amour naissant d’Anakin et Padmé tout en abordant la descente aux enfers d’Anakin.

Hayden Christensen s’est entraîné 3 à 4 heures par jour pour prouver à l’écran les qualités de combattant d’Anakin Skywalker. Au final, c’est devenu un expert dans le maniement des armes. NIck Gillard, Cin Dralling dans le film, nous confie ces mots : “Pour vous donner une idée des capacités d’Hayden, il a failli écraser l’un des plus grands épéistes de Kendo en Australie. Il est tellement rapide”.

Proposé par Samuel L. Jackson, une nouvelle couleur s’ajoute aux coloris des sabres laser, le violet. Quant au sabre d’Anakin Skywalker, il est identique à celui donné par Obi-Wan Kenobi à Luke Skywalker.

La guerre des clones est le fondement même de la saga Star wars. Obi-Wan Kenobi y faisait brièvement référence dans “Un nouvel espoir”. Ce film dévoile donc ces fameux clones soldats (clonetroopers), dont l’armure blanche annonce les futurs stormtroopers.

La voix du droïde, Anthony Daniels, apparaît enfin à visage découvert dans le film

À l’écoute des spectateurs et des fans da la saga, George Lucas a effectivement décidé d’atténuer l’importance de Jar Jar Binks dans cet épisode.

Daniel Logan, l’interprète de Boba Fett, a été retenu par la directrice de casting après un seul bout d’essai devant les caméras. Il a alors dû garder son rôle dans le secret le plus total, annonçant même à ses camarades de classe qu’il incarnerait un bébé Ewok.
Yoda est entièrement réalisé numériquement dans ce film. Un choix offrant plus de possibilités de mouvements à ce personnage, que l’on verra enfin combattre, sabre laser à la main.

La bataille finale de “Star Wars, épisode II : L’Attaque Des Clones” est évidemment la plus impressionnante et la plus vaste conçue pour la saga. Elle voit s’affronter 200 chevaliers Jedis, des centaines de milliers de clonetroopers et des milliers de droïdes de combats, le tout entourés de vaisseaux de guerre. Les combats au sabre laser sont également incroyables.

Star Wars, épisode II : L'Attaque Des Clones (Bande annonce)

Disponible sur

Partager