Le cinéphile en liberté !

Parasite

Durée : 2h12

 

Réalisateur :
Bong Joon Ho

  

Scénaristes : Bong Joon Ho, Jin Won Han

  

Avec : Song Kang-ho, Jang Hye-jin, Choi Woo-sik, Lee Sun-kyun, Park So-dam…

 

Origine : Sud-Coréen

 

Date de Sortie : 5 Juin 2019

Synopsis

Toute la famille de Ki-taek est au chômage. Alors, le train de vie de la richissime famille Park va attiser leur curiosité. En effet, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. Dès lors, ils vont s’impliquer dans un incident qui va marquer les deux familles…

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film “Parasite” :

Alors vérifiez bien chez vous avant de les découvrir…

En premier lieu, Bong Joon Ho avait prévu que ce scénario soit utilisé pour une pièce de théâtre qu’il aurait nommé « Décalcomanie ». Finalement, le scénario ayant évolué, c’est un film qui sortira sous le nom de Parasite !

Parasite avait atteint 1.647 Millions d’entrées lors de sa Palme d’Or au Festival de Cannes. Ainsi ce sont plusieurs records qui se cachent ici :

C’est le meilleur score pour une Palme d’Or depuis le documentaire Farenheit 9/11 en 2004 !

Aussi, seules deux Palmes d’Or avaient dépassé le million d’entrées : La Vie d’Adèle (2013) et Entre Les Murs (2008).

Quoiqu’il en soit, aucun film coréen n’avait encore atteint le million d’entrées en France !

De même, il est le premier film coréen à obtenir la Palme d’Or !

En conclusion de sa projection au Grand Théâtre Lumière pour le festival de Cannes, le réalisateur est ovationné par 2300 personnes pendant 8 minutes !

Un second film Parasite est sorti en salle la même année, il s’agit de la version en noir et blanc. En effet, le réalisateur a avoué vouloir savoir comment est-ce que les spectateurs vivraient ce film de nouveau mais dans un style différent.

Quant au réalisateur, il a lui-même a eu l’impression de regarder une fable.

Le mot « ram-don » a alors été créé pour le film par le traducteur anglais. Puisque le terme « jjapaguri » est la combinaison de deux types de pâtes coréennes, il était effectivement trop difficile à traduire et c’est ainsi que le mot « ram-don » est né.

Bong Joon Ho n’est pas pleinement satisfait de son film. En effet, même après les récompenses et les records de son œuvre il expliqua continuer à voir beaucoup de défauts qu’il aurait pu éviter.

Le réalisateur nous a offert un discours moindre lorsqu’il a reçu la Palme d’Or à Cannes : « Thank you. Let’s all go home. ». Par la suite, il expliqua chez Jimmy Fallon que lui et son équipe avait tellement faim qu’il n’avait que ça en tête et a raccourci son discours.

Attention Spoiler !

A l’époque, la copine de Bong Joon Ho travaillait comme professeur privé d’anglais d’un petit garçon d’une famille très riche. Puisqu’il avait aussi besoin d’un cours de maths, la copine du futur réalisateur l’introduit au près de cette famille. Ainsi, c’est ce qu’à inspiré le début du film de Parasite.

De même l’idée du sauna est aussi venue de sa propre histoire lorsqu’il avait vu pour la première fois le sauna de cette famille.

Choi Woo-shik and Song Kang-ho ont accepté le rôle avant de connaitre le scénario, puisqu’ayant déjà travaillé avec Bong Joon-Ho, ils avaient alors une confiance aveugle en lui.

Attention Spoiler !

L’allergie de Moon-Gwang, la bonne, vient d’un ami du réalisateur qui était allergique aux pêches. Néanmoins Bong et ses amis ne le croyaient pas jusqu’à ce qu’ils lui lancent une pêche et qu’il vira au rouge. Alors Bong se rappela cette allergie et l’intégra au film.

Beaucoup d’effets spéciaux ont été utilisés pour ce film. Effectivement, les bâtiments étaient pour la plupart de simple toiles bleues, pour les autres, ils ont été reconstruits sur le plateau notamment pour l’inondation.

Bong Joon-Ho avoua qu’il aurait songé à annuler le projet du film si Song Kang-ho aurait en effet refusé le rôle.

Bong Joon Ho a alors demandé aux journalistes et plus généralement à tous les spectateurs de ne rien spoiler du film. « Ainsi, je serais un réalisateur comblé » déclara-t-il.

Le réalisateur faisait les démonstrations de comment ils voulaient voir les acteurs jouer les scènes. Ensuite, ils devaient répéter les performances de Bong Joon Ho.

Voir la bande annonce (VOSTFR)

Disponible sur

Partager