Le cinéphile en liberté !

Ne le dis à personne

Durée : 2h11

 

Réalisateur :
Guillaume Canet

  

Scénaristes : Guillaume Canet, Harlan Coben, Phillipe Lefebvre

  

Avec : François Cluzet, François Berléand, Marie-Josée Croze, Gilles Lellouche, Jean Rochefort …

 

Origine : France

 

Date de Sortie : 1 Novembre 2006

Synopsis

Une découverte accidentelle ravive ainsi les souvenirs douloureux d’un médecin, huit ans après le meurtre atroce de sa femme. Pourtant les choses prennent une tournure inattendue lorsque deux corps sont retrouvés près de chez lui.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film “Ne le dis à personne” :

Lancez-vous donc dans une chasse effrénée aux anecdotes …

Attention Spoiler !

Pour la scène de la course poursuite entre Alexandre et les policiers, Guillaume Canet a donc fait fermer le périphérique Parisien de 6h à 16h. Il a alors reçu beaucoup d’insultes de gens bloqués.

Gilles Lellouche est le seul acteur à ne pas avoir été choisi. En effet, très ami avec le réalisateur Guillaume Canet, ce dernier lui as dit qu’il n’y avait pas de rôle adapté pour lui.

Pourtant, Gilles montra son intérêt pour jouer Bruno, voyou au grand cœur. Il a alors passé des essais et en 10min il eu le rôle.

Le speaker du concours hippique mentionne le nom d’Hervé de Luze, lui qui est en réalité le monteur du film.

Le réalisateur Guillaume Canet a fait appel à sa famille pour plusieurs personnages du film.

En effet, son père incarne François Beck tandis que sa mère joue la secrétaire de Maître Ferrault.

« Ne le dis à personne » est une adaptation du roman policier écrit par l’américain Harlan Coben en 2001 et par ailleurs, vendu à plus de 6 millions d’exemplaires.

François Cluzet avait auparavant la réputation d’avoir un caractère bien trempé. Ainsi, le distributeur de « Ne le dis à personne » ne souhaitait pas qu’il participe au film.

Pourtant, Guillaume Canet très attaché à Cluzet, préféra changer de distributeur plutôt que d’acteur.

Le musicien français Matthieu Chedid (-M-) est l’auteur de la BO du film.

Harlan Coben, écrivain du roman, avait vendu les droits à Hollywood, pourtant, il les avait récupérés mais ne souhaitait pas les donner à Canet.

Cependant, après avoir vu le travail de Guillaume Canet, et après de nombreuses discussions, il déclara que la passion de Canet l’a eu et que c’était lui qui devait faire ce film et personne d’autre.

François Cluzet a adoré tourner ce film. 

En effet, il refusa de se faire doubler car il aimait les scènes de bagarre et d’adrénaline (notamment sur le périphérique).

Ainsi, il fut récompensé par un Oscar.

Notons que le pays de l’oncle Sam a envisagé un remake de ce film avant que cela ne passe à l’abandon. Toute fois il semblerait que La réalisation du projet été dans les mains de Ben Affleck.

François Cluzet (Alexandre Beck) a dû plonger nu dans le lac à 5h du matin dans le froid.

Mentionnons que la scène d’ouverture est la seule scène improvisée du film, puisque Canet laissa les acteurs être complétement naturels, après quelques verres d’alcools.

Le concert qu’évoque Alexandre Beck dans le film n’a jamais existé puisqu’en effet, U2 n’a jamais fait d’Olympia.

Ce film a remporté 4 Césars dont : meilleur réalisateur (Canet), meilleur acteur (Cluzet), meilleure musique (-M-), meilleur montage (De Luze).

La fin du livre était complétement différente que dans le film puisque le personnage d’Alex était effectivement malsain, et battait sa femme. Or, le réalisateur souhaitait avoir un personnage principal attachant et sympathique.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager