Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Film,Thriller Les Oiseaux

Les Oiseaux

Les Oiseaux Anecdotes film

Durée : 1h59

 

Réalisateur :
Alfred Hitchcock

 

Scénaristes : Daphne Du Maurier, Evan Hunter

 

Avec : Rod Taylor, Tippi Hedren, Jessica Tandy, Suzanne Pleshette, Veronica Cartwright

 

Origine : Etats-Unis

 

Date de Sortie : 6 Septembre 1963

Synopsis

San Francisco, 1962. Une jeune femme et un avocat entament un jeu de séduction chez un oiseleur. Afin de le revoir, elle use d’un stratagème et décide de lui livrer elle-même un couple d’oiseaux, “les inséparables”. Sur la route, une mouette qui l’attaque. Bientôt d’étranges phénomènes liés au comportement des oiseaux annoncent un drame imminent…

Anecdotes

 Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : ” Les Oiseaux” d’Alfred Hitchcock ! 

Ainsi, prenez-en plein la vue !

Alfred Hitchcock éprouva des difficultés de casting. Il souhaitait effectivement avoir pour le rôle de Melanie Daniels, Carry Grace. Elle était cependant à Monaco, et Hitchcock découvrit alors Tippi Hedren. Il voulu alors en faire la nouvelle Cary Grace. Le rôle de Mitch Brenner, aurait pu être joué par Cary Grant, déjà star grâce au film « La mort aux trousses » aussi réalisé par Alfred Hitchcock. Malgré tout, ce dernier préféra Rod Taylor car selon lui, il ne fallait pas qu’il y’ait de grosses stars au casting en rajoutant « Les seuls stars du film ce sont les oiseaux, et moi ».

Pour la scène où les corbeaux chassent les enfants de l’école, nous avons des oiseaux superposés au film original. De prime abord filmés en studio sur un fond d’une perche à l’autre.

Tippi Hedren fut découverte par Alfred Hitchcock alors qu’elle jouait dans une publicité à la télévision. Universal Studio la contacta et la mise au courant du projet.

Elle pensait simplement faire la promotion du film à la télévisions, cependant ce n’était pas ce qui était prévu pour elle.

Hitchcock l’invita à passer des tests, et lui annonça ensuite qu’elle jouera le rôle principal du film.

Durant le film, Alfred Hitchcock rencontra d’énormes problèmes techniques. Ils ont utilisé approximativement 28 000 oiseaux, dont 3 000 entrainés, 30 étaient entrainés spécialement pour le film et 4 étaient selon lui des acteurs.

Attention Spoiler !

Ed Mcbain révéla n’avoir jamais vu Hitchcock avec un script dans les mains lors du tournage. En effet, ce dernier n’hésitait pas à faire les scènes qu’il souhaitait même si elles n’étaient inscrites nulle part. Ce fut le cas avec la scène où Melanie se retrouva coincé dans la cabine téléphonique. C’était une pure invention d’Hitchcock qui ne figurait sur aucun script.

Au cours d’une discussion avec Ed Mcbain, le scénariste, Hitchcock eu l’idée de faire appel à Melanie Daniels, son père à San Francisco. Il ne souhaitait pas que les gens se demandent si elle l’avait fait et pourquoi, cela aurait créé de la distraction non-souhaitée, il l’intégra donc au film pour supprimer toute interrogation.

Durant le film, nous ne pouvons percevoir quasiment aucune musique, si ce n’est le cri des oiseaux.

Attention Spoiler !

Afin de donner l’effet du sang lors de l’attaque de la première mouette sur Melanie, l’équipe technique lui avait fixé un tube dans les cheveux qui allait projeter du faux-sang au moment de l’attaque.

Veronica Cartwright qui jour le rôle de Cathy Brenner avait 12 ans lors du tournage et à sa grande surprise, lors de son 13e anniversaire, toute l’équipe du film lui avait préparé une fête surprise avec un énorme gâteau !

Attention Spoiler !

Pour la scène où Melanie rentre dans la pièce de l’étage et se fait attaquer par des dizaines d’oiseaux, Hitchcock avait toujours dit à Tippi Hedren depuis le début du film, que ce seraient des oiseaux mécaniques.

Cependant, le lundi matin, lorsque l’actrice se prépare à tourner la scène, l’assistant directeur est venue la voir, en avouant que les oiseaux mécaniques ne marchaient pas et étaient inutilisables. Elle comprit par la suite qu’ils n’avaient jamais eu l’intention de les utiliser. Tippi aperçu alors les dresseurs de corbeaux qui étaient prêts.

La scène commença alors, les dresseurs jetaient les corbeaux sur Tippi, et ce durant tout le tournage de la scène qui dura…5 jours. Le vendredi, l’actrice tomba au sol, d’exténuation. Un oiseau qui était sur son épaule a commencé à se rapprocher de son œil. Elle lâcha alors ses dernières forces pour se lever, se débarrasser de tous les oiseaux, se rendit au milieu du plateau et pleura de fatigue, de peur, et tout le monde la laissa seule un instant.

La fatigue fut telle qu’elle fut arrêtée 1 semaine par son médecin.

Rod Taylor avait une relation étrange avec un corbeau. Il se nommait Archie. Malheureusement, la relation n’était pas bonne puisque Archie adorait s’amuser avec le bandage autour du poignet de Rod Taylor, qui lui avait une peur bleue de cet animal !

Une mouette s’est enfuie lors du tournage. Les dresseurs lui ont alors couru après sur des kilomètres avant d’enfin la récupérer.

Attention Spoiler !

Lors de la scène où les pinsons tombent de la cheminée et se ruent sur les acteurs, rien ne se passa comme prévu. En effet, contre tout attente, les petits oiseaux ne se ruaient sur personne puisqu’ils se posaient simplement sur la table.

L’équipe du film a alors tourné la scène sans oiseaux, simplement les acteurs qui font semblant d’avoir peur, et ensuite rajoutés les oiseaux par-dessus.

Nous pouvons voir une apparition d’Alfred Hitchcock au tout début du film, lorsque Melanie rentre dans le magasin, un homme, Hitchcock, sort de celui-ci en promenant ses deux chiens. Il avait effectivement l’habitude de faire des « caméos », des courtes apparitions dans ses propres films.

Une simple scène où Mitch ouvra la porte devant lui, était pourtant compliqué à tourner. En effet, la caméra devançait les acteurs, ce n’était alors pas techniquement possible que l’acteur puisse l’ouvrir sans percuter la caméra.

Alors, Hitchcock lui demanda d’ouvrir une porte imaginaire, et un technicien faisait simplement vaciller la lumière de la pièce. C’est la magie du cinéma selon Hitchcock.

Rod Taylor et Tippi Hedren, une belle amitié durant le film, qui rendait les scènes ensembles, très simples à tourner. Cette amitié perdura bien après le film.

Attention Spoiler !

La scène en cabine fut une scène dangereuse pour l’actrice Tippi Hedren. Le verre était normalement incassable, cependant, une mouette qui est rentrée dedans l’a explosé.

Tippi passa alors l’après-midi à retirer les particules de verres sur sa joue gauche.

Alfred Hitchcock avait une obsession pour l’actrice Tippi Hedren. Elle révéla elle-même que cela avait commencé sur le tournage du film “Les Oiseaux ” avec des gestes déplacés, mais ce n’est que pendant le film “Pas de printemps pour Marnie” que cela avait empiré.

Cependant, avec toutes les scènes horribles qu’elle a du vivre pendant le tournage du film “Les Oiseaux”, il est légitime de se demander si Hitchcock n’avait pas voulu se venger du rejet de l’actrice.

L’histoire est même allée plus loin, puisque le réalisateur à bloqué Tippi Hedren durant 2 ans alors qu’elle souhaitait résilier son contrat.

En 1994, sort « Les Oiseaux 2 », qui est un téléfilm américain. Ce n’est pas la suite du film d’Hitchcock mais plutôt d’un remake. Tippi Hedren reprends un rôle secondaire dans ce film. Malheureusement, ce remake est un échec complet, rejeté par les fans et lynché par la critique, le réalisateur Rick Rosenthal, modifia son nom au générique en utilisant le pseudo « Alan Smithee », utilisé aux Etats-Unis par les réalisateurs mécontents ou dégoutés de leur film.

Le tournage du film se passa dans la ville de Bodega Bay en Californie. La seule condition du maire pour laisser le tournage avoir lieu était de faire apparaitre le plus possible le nom de cette ville dans le film.

Aujourd’hui encore, de nombreux touristes y vont grâce au film d’Hitchcock.

L’école que l’on voit durant le film est l’un des seuls bâtiments encore reconnaissables dans la ville aujourd’hui. Dedans se trouve une boutique à l’effigie des Oiseaux d’Hitchcock.

L’équipe du film avait construit des volières pour les oiseaux blessés ou fatigués pendant le tournage pour qu’ils puissent se reposer loin du vacarme du film.

Certains effets spéciaux ont été réalisés avec l’aide d’Ub Iwerk, un dessinateur spécialisé dans l’animation de Disney. Il a travaillé notamment sur Mickey Mouse, Peter Pan, Les 101 Dalmatiens…

Une fin alternative aurait été imaginée : celle d’une dernière image où les oiseaux sont tours sur le Golden Gate de San Francisco. Malheureusement, l’idée fut abandonnée car trop chère à faire en effets spéciaux et trop encombrante avec de vrais oiseaux : il aurait fallu nettoyer les milliers d’excréments d’oiseaux sur le pont.

Insipirations

Le film « Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock est tiré de la nouvelle du même nom de Daphne Du Maurier. Hitchcock a en effet acheté les droits de cette œuvre mais avec l’aide de son scénariste, Ed Mcbain, ils ont seulement gardé l’idée principale et le titre.

Voir la bande annonce (VO)

Disponible sur

Partager