Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Policier,Série,Thriller La Casa de Papel

La Casa de Papel

Saisons : 4 (5)

 

Episodes : 35 (En Cours)

 

Réalisateurs :
Jesús Colmenar, Alex Rodrigo, Koldo Serra, Alejandro Bazzano…

 

Scénaristes : Alex Pina, Javier Gómez Santander…

 

Avec : Ursula Corberó, Alvaro Morte, Itziar Ituño…

 

Origine : Espagne

 

Date de Sortie : 20 Décembre 2017

Synopsis

Un groupe de huit voleurs très particuliers s’attaquent à la Maison Royale de la Monnaie d’Espagne, la Casa de Papel. Prise d’otage et braquage le plus parfait de l’histoire de l’Espagne, ces braqueurs n’ont pas froid aux yeux.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes de la série : “La Casa de Papel” ! 

Alors prenez en otage ces anecdotes !

La série a dans un premier temps été diffusée sur Antena 3 en Espagne au format 9 épisodes de 70 minutes pour la saison 1. Toutefois, Netflix a fait en sorte d’adapter les épisodes au format de 13 épisodes de 40 à 50 minutes, un format très apprécié à l’international.

La série se déroule principalement à la Fabrique Nationale de la Monnaie et du Timbre, cependant, ce n’est pas la façade de ce bâtiment que l’on peut voir. En effet, les scènes extérieures prennent place au Conseil Supérieur de Recherches Scientifique.

Cet édifice était plus adapté grâce au grand espace devant, contrairement à la Fabrique qui est juste devant une grande route impossible à bloquer.

Les réalisateurs ont tournés les scènes sur les toits de la Fabrique à l’Ecole d’Ingénieurs en Aéronautique.

A l’origine, la série devait s’appeler : « Los Desahuciados », soit « Les Expulsés », avant de finalement donner le nom que l’on connait tous aujourd’hui : « La Casa de Papel », « La Maison de Papier ».

Attention Spoiler !

Tous les braqueurs recrutés par le Professeur devaient être atteints d’une maladie au stade terminal. Cependant, l’idée sera abandonnée, à l’exception d’un personnage. Berlin, est atteint d’une maladie dégénérative qui ne lui laisse que quelques mois à vivre.

Le Professeur remonte tout le temps ses lunettes sur le nez durant la série. Or, ce n’est pas volontaire puisque c’est Álvaro Morte, l’acteur incarnant le personnage possède ce tic. La raison est simple, il ne porte pas de lunettes dans la réalité, n’étant ainsi pas habitué, il était gêné et il a ainsi pris cette habitude.

La production de la série a utilisé des coupures du journal espagnol ABC pour ainsi faire les grandes quantités de billets.

En 2014, la police a arrêtée 11 personnes à Rennes alors qu’elles tentaient de braquer l’une des plus grandes imprimeries de billets de banque européenne. Néanmoins tout le monde n’a pas les capacités du Professeur !

Le chant devenu mythique grâce à la série « Bella Ciao » est un chant de révolte italien. Il permettait en particulier aux résistants italiens pendant la seconde guerre mondiale de célébrer leur engagement contre les forces nazies. Il est devenu par la suite mondialement connu jusqu’à apparaitre dans La Casa de Papel.

Durant la série, le masque principalement utilisé est inspiré du peintre espagnol Salvador Dali.

Malgré tout, durant un épisode nous pouvons aussi voir un masque original, tiré du célèbre tableau d’Edvard Munch : « Le Cri ».

Le scénario du pilote de la série a été réécris 52 fois par le showrunner qui souhaitait atteindre la perfection !

Les personnages auraient pû avoir des noms de Planète, c’est en tout cas ce qui était écris dans le scénario original. Cependant, Álex Pina s’est montré avec un t-shirt écrit « Tokyo ». Ainsi l’idée des villes est apparue.

Les acteurs Jaime Lorente (Denver) et María Pedraza (Alison Parker) se rencontrent pour la première fois pendant le tournage de la série. Par la suite les deux acteurs se sont mis en couple, et ont rejoués ensemble dans la série « Elite ».

Álex Pina, créateur de La Casa de Papel, a avoué avoir eu du mal à trouver l’acteur idéal pour interpréter le rôle du Professeur. Ainsi, Álvaro Morte a passé 5 auditions et plusieurs autres essais avec les réalisateurs puis avec les acteurs. C’est ainsi qu’ils ont su qu’il était la bonne personne.

Le rôle de Tokyo était initialement écrit pour une femme de 40-45 ans. Cependant, devant le jeu d’acteur d’Úrsula Corberó, les réalisateurs ont donc réécris le personnage pour l’adapter à l’actrice.

La production de la série a contacté la Fabrique Nationale de la Monnaie et du Timbre pour comprendre davantage le fonctionnement. En revanche cette dernière refusa catégoriquement et rejeta la série n’appréciant pas l’image que l’institution avait dans la série.

Le scénario avait prévu le rire culte de Denver avant même que Jaime Lorente ne soit choisi au casting.

Inspirations

Le personnage de Tokyo est grandement inspiré de Mathilda du film Léon interprétée par Nathalie Portman. En effet, elles ont la même coupe de cheveux, le même style vestimentaire, et par conséquent le même attrait vers les armes à feu et la délinquance.

Afin d’interpréter le Professeur, Álvaro Morte s’inspira de Georges Clooney dans Ocean’s Eleven.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager