Le cinéphile en liberté !

King Kong

Durée : 3h07

 

Réalisateur :
Peter Jackson

 

Scénaristes : Fran Walsh, Phillipa Boyens, Peter Jackson…

 

Avec : Naomi Watts, Adrien Brody, Jack Black, Andy Serkis…

 

Origine : Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Allemagne

 

Date de Sortie : 14 Décembre 2005

Synopsis

New York, 1933, Ann Darrow est une artiste de music-hall dont la carrière a alors été brisée net par la dépression. Se retrouvant sans emploi ni ressources, la jeune femme rencontre l’audacieux explorateur-réalisateur Carl Denham. Ainsi, elle se laisse entraîner dans la plus périlleuse des aventures…
Ce dernier a dérobé à ses producteurs le négatif de son film inachevé. Il n’a que quelques heures pour trouver une nouvelle star. Il va ensuite l’embarquer pour Singapour avec son scénariste, Jack Driscoll, et une équipe réduite. Objectif avoué : achever sous ces cieux lointains son génial film d’action.
Toutefois Denham nourrit en secret une autre ambition, bien plus folle. Il veut ainsi être le premier homme à explorer la mystérieuse Skull Island et à en ramener des images. D’autant que sur cette île de légende, Denham sait que “quelque chose” l’attend, qui changera à jamais le cours de sa vie…

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les aneCdotes du film : “King Kong” ! 

Soyez prêts à les dévorer !

Peter Jackson a gardé l’équipe qui avait remporté 3 Oscars avec la trilogie du Seigneur des Anneaux.

King Kong est pour Peter Jackson la réalisation du rêve de presque toute une vie. En effet, il se souvient : « J’avais huit ou neuf ans quand j’ai vu King Kong pour la première fois à la télé, en Nouvelle-Zélande. Ce film m’a fait une telle impression que ça a été pour moi comme un déclic. J’ai décidé que je voulais devenir réalisateur. J’ai pensé : Je veux faire du cinéma. Je veux être capable de faire des films comme King Kong. Cette œuvre m’a particulièrement marqué. ».

Ainsi à 12 ans, il commença la réalisation d’un film King Kong qui ne verra jamais le jour.  Néanmoins en 1996, il se repenche sérieusement sur le scénario du film de 1996.

Cette version était « bourrée de clins d’œil hollywoodiens, très pince-sans-rire, avec une foule de gags et de bons mots ».

L’une des scénariste, Phillipa Boyens explique : « Peter a écarté l’idée de faire de King Kong un monstre. C’est en fait un gorille à dos argenté de 3.5 tonnes et de 8 mètres de haut. Ce n’est ni un monstre ni une créature anthropomorphique. Nous avons émis l’hypothèse qu’il était le dernier survivant de sa lignée. Il avait une mère et un père, et peut-être même des frères et sœurs, mais ils sont tous morts. A sa mort l’espèce sera éteinte. »

Andy Serkis (King Kong) est un vrai professionnel de la capture de mouvement.

C’est effectivement lui qui est derrière Gollum (Seigneur des Anneaux), César (La Planète des Singes), Snoke (Star Wars), Baloo (Mowgli)… 

Andy Serkis (King Kong) a fait ses propres recherches sur les gorilles. Il a en effet nourri et passé du temps avec les gorilles d’un zoo de Howletts, pendant quelques mois tous les deux/trois jours.

Serkis raconta même qu’une femelle s’était attachée à lui et lorsqu’il est venu accompagné de sa femme, la femelle a attrapé une bouteille d’eau et la lui a jetée à la tête !

De même, il est allé au Rwanda pour observer un groupe de gorilles.

Les décors de l’île ont été créés avec la volonté que le spectateur ait l’impression de retourner sur l’île que l’on voit dans le film de 1933.

Naomi Watts (Ann Darrow) est montée sur la pointe de l’Empire State Building avec Peter Jackson, malgré de grosses bourrasques de vent.

Pourtant, malgré son vertige, l’actrice ne regrette pas car celui lui a permis de mieux jouer la scène dans les studios en se rappelant des sensations qu’elle avait ressentie ce jour-là.

Le réalisateur Peter Jackson et Naomi Watts sont allé diner à New York avec l’actrice emblématique de la version de King Kong de 1933 : Fay Wray.

Naomi raconta que Peter était en effet ému jusqu’aux larmes de pouvoir rencontrer la star du film dont il était tombé amoureux à 9 ans. Par la suite, Jackson et Wray étaient tombés d’accord sur un caméo de l’actrice à la fin du film.

Malheureusement, Fay Wray est décédée quelques temps auparavant.

Attention Spoiler !

Le tournage d’une scène où Ann Darrow est malmenée par une foule frénétique a été réalisée dans des conditions difficiles pour l’actrice.

Naomi Watts révéla ensuite : « Quand ils m’ont forcé à m’agenouiller, j’avais déjà épuisé toutes mes forces ».

En effet, selon Peter Jackson, pour qu’une scène fasse vibrer le spectateur, il faut qu’elle paraisse authentique, quitte à ce qu’elle soit réelle !

En plus d’interpréter le gorille King Kong, l’acteur Andy Serkis joue aussi le rôle de Lumpy le cuistot, qui est cuisinier, coiffeur, tatoueur, mais aussi médecin du navire !

Peter a montré la première version de 3h du film aux autorités d’Universal. En définitive il a reçu une très bonne critique et à sa grande surprise, ils ont trouvé que le film était passé aussi vite qu’un film de 2h !

Pour préparer son rôle, Adrien Brody (Jack Driscoll) a revu plusieurs fois le film de 1933, en prenant des notes.

Par la suite, c’est lui qui a demandé à avoir des scènes où l’on voit s’épanouir l’amour entre Jack et Ann. En effet, elles n’étaient pas dans l’original. Il déclara pourtant : « Si je dois m’enfoncer dans la jungle, faites que ce soit pour l’amour de ma vie. »

Le budget de ce film est énorme ! Il s’élève en effet à $207,000,000, ce qui lui permet de rester pour l’instant dans le top 20 des films les plus chers !

A la suite du succès de la trilogie du Seigneur des Anneaux, Peter Jackson a touché pour King Kong près de 20 Millions d’euros. De ce fait, c’était pour l’époque le plus gros salaire jamais donné à un réalisateur.

Peter a fait appel à l’un de ses collègues qui tournait Superman Returns pas loin du lieu de tournage de King Kong.

Si le réalisateur de King Kong a demandé à Bryan Singer de le suppléer pendant 2 jours.

En effet, Jackson se sentait épuisé par le tournage et a souhaité 2 jours de pause afin de pouvoir continuer dans de meilleures conditions. Il ne souhaitait effectivement pas gâcher la qualité du film à cause de sa fatigue.

Dans la cale du bateau, nous pouvons apercevoir une cage particulière.

C’est en effet, la cage utilisée dans le film BrainDead (réalisé aussi par Peter Jackson) pour capturer un spécimen du Singe-Rat de Sumatra.

Peter Jackson qui avait auparavant beaucoup collaboré avec le compositeur Howard Shore, a dû, suite à des différents artistique, changer de compositeur.  Alors, il travailla avec un autre Howard : James Newton Howard. Ce dernier a alors composé la musique du film en moins de deux mois !

Dans l’équipe chargée de mitrailler King Kong, se trouve un figurant particulier, puisqu’il s’agit de Peter Jackson qui s’est permis un caméo.

Aussi, il a aussi invité plusieurs de ses amis dont Frank Darabont (réalisateur de La Ligne Verte, ou Les Evadés) et Rick Baker (maquilleur très réputé d’Hollywood).

Inspirations

Le personnage de Jack Driscoll s’inspire du dramaturge Eugene O’Neill, grâce notamment aux lectures de Adrien Brody, qui l’interprète. Il a en effet eu l’idée de s’inspirer de ses voyages et ses aventures, grâce à Peter et Fran Walsh (scénariste) qui lui ont suggéré.

Carl Denham est considéré par Peter Jackson comme un jeune Orson Welles. C’était en effet un réalisateur américain du 20e siècle à Hollywood.

Il est à noter que Jack Black qui joue Carl Denham, avait déjà auditionné pour jouer le rôle d’Orson Welles dans le film Broadway 39ème rue de Tim Robbins.

Le roman Au cœur des ténèbres de Conrad en 1899 est cité à plusieurs reprises dans le film car ce dernier s’est servi du roman qui relate aussi la déshumanisation et la progression vers l’île perdue.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] En effet, nous pouvons citer par exemple : Jonathan Banks, Giancarlo Esposito et Vince Gilligan (Breaking Bad, Better Caul Saul), Tony Hale (Arrested Development), Brie Larson (Captain Marvel), Jack Black (King Kong)… […]