Le cinéphile en liberté !

Intouchables

Durée : 1h52

 

Réalisateurs : Olivier Nakache,  Eric Toledano

 

Scénaristes : Olivier Nakache, Eric Toledano, Philippe Pozzo di Borgo

 

Avec : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot…

 

Origine : France

 

Date de Sortie : 2 Novembre 2011

Synopsis

La rencontre improbable, touchante et drôle entre un riche aristocrate tétraplégique après un accident en parapente et un jeune de banlieue tout juste sorti de prison engagé par hasard pour être son aide à domicile.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : “Intouchables” ! 

Touchant et drôle sont les mots décrivant ce film tout comme ces anecdotes !

Le film est inspiré de la vie de Philippe Pozzo di Borgo, tétraplégique, et de sa relation avec Abdel Yasmin Sellou, son aide à domicile. En effet, ces derniers sont respectivement joués par François Cluzet et Omar Sy.

Pour chanter lors du générique, Omar Sy avait un écouteur avec la musique “Earth, Wind & Fire – September” afin de chanter juste et dans les temps.

La première scène en voiture n’était pas anodine. En effet, les réalisateurs avaient la volonté de montrer au public deux hommes dont on ne connait rien à leur relation et qui vivent leur vie à 100km/h tout comme la voiture. Philippe et Driss sont à pied égal, le handicap de Philippe n’est montré que plus tard.

Les réalisateurs ont rendu visite à Philippe Pozzo di Borgo, afin de lui parler de leur adaptation. Ce dernier qui avait déjà refusé plusieurs autres propositions de film leur posa sa condition : ” Si vous faites ce film, il faut que ce soit drôle. Cette histoire doit passer par le prisme de l’humour.”.

Lors de la première scène lorsque Driss joué par Omar Sy se fait arrêter, Omar a d’abord cru que c’étaient des vrais policiers qui n’avaient pas été prévenus du tournage.

C’est en 2003 que les cinéastes Eric Toledano et Olivier Nakache découvrent l’histoire de Philippe et Abdel. Cependant, ils ne se sentaient pas encore prêt à réaliser cette œuvre en 2003. Alors, ils se sont promis de réaliser “Intouchables” lorsqu’ils auraient plus d’expériences.

Les scènes de nuit ont été tournées avec la caméra numérique Alexa tandis que les scènes de jour ont-elles étaient tournées avec une 35mm.

Omar Sy a perdu 10kg pour le film car il considérait qu’un homme du vécu de Driss devait avoir l’air plus affamé.

Pour donner davantage l’impression de la faiblesse des jambes de Philippe, François Cluzet s’est rasé les jambes et les maquilleurs les ont blanchis.

Avant François Cluzet, c’était en effet Daniel Auteuil qui devait jouer le rôle de Philippe.

A beaucoup de reprises la caméra passe devant des photos de la femme à Philippe, dans le but de montrer qu’elle est toujours très présente dans sa vie.

Dans le cou de François Cluzet nous pouvons remarquer une petite tâche. En effet, celle-ci est un détail rajouté par les maquilleurs simulant une trachéotomie qui est une ouverture de la trachée pour améliorer la ventilation chez certaines personnes atteintes de maladies neuro-musculaires.

Le film est le 2e plus gros succès au box-office français derrière “Bienvenue chez les Ch’tis” avec presque 20 Millions d’entrées.

En 2012, “Intouchables” est devenu le film en langue française le plus visionné à l’étranger dépassant “Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain”.

“Intouchables” est le plus gros succès de l’année 2012 au sein de l’Union Européenne devant “Harry Potter et les Reliques de la Mort Partie 2”.

Le film devient le plus vu pour un film français dans le monde avec 51 Millions d’entrées. Or, celui-ci repassa à la deuxième place en 2014 avec l’arrivée de “Lucy”.

Le casting de Salimata Kamate, jouant la mère de Driss a été très rapide. Effectivement, au bout de 5min, Omar Sy a informé les réalisateurs qu’ils pouvaient arrêter les castings parce qu’il avait été incroyablement touché par l’actrice.

Comme expliqué dans le générique, 5% des bénéfices du films ont été reversés à l’association Simon de Cyrène dont l’objet est de créer des lieux de vie partagés pour adultes handicapés et amis.

Lorsque Philippe attend dans un bar avec Yvonne, il est intéressant de remarquer les figurants à l’extérieur, tous exagérément couvert. Effectivement, lors du tournage il faisait des températures négatives, et il fallait donc que les figurants tiennent longtemps sans bouger dehors. Ainsi, ils sont tous couverts de plusieurs manteaux, avec des écharpes, gants et bonnets !

Philippe Pozzo di Borgo fut enchanté du film malgré les libertés prises afin de romancer l’œuvre. En ce qui concerne le titre du film il expliqua : “Même le titre du film, Intouchables, est le bon. Et vous savez pourquoi ? À cause de la lettre S. Vous avez deux intouchables, paria chacun dans son genre, qui, pris séparément, sont infréquentables et, une fois ensemble, sont indestructibles”.

Pour les besoins du film, deux décors ont été mélangés pour créer la résidence de Philippe : un château de la banlieue Parisienne et un appartement luxueux en plein Paris.

Lorsqu’Omar Sy plonge dans son nouveau lit chez Philippe, le bruit qui a été laissé au montage est en réalité le lit qui venait de casser sous le choc !

La première fois que Driss habille Philippe, nous pouvons remarquer que sa chemise était mal boutonnée, ce qui était une volonté des réalisateurs pour démontrer la non-aisance de Driss.

Après plusieurs tentatives du département décoration du film pour créer une fausse toile qui aurait été peinte par Driss, étant déçu du résultat, les réalisateurs ont demandés à Omar Sy de lui-même peindre son tableau. C’est ainsi la scène que l’on voit dans le film.

Bien que “Intouchables” soit une comédie, la volonté des réalisateurs étaient de ne pas omettre les nombreuses difficultés et douleurs de Philippe.

Lors de la scène dans un bar en pleine nuit, le personnage d’Omar Sy mange une cuisse de poulet devant Philippe. Cette scène a été tellement retournée que l’acteur ne pouvait plus rien manger et prenait donc de toute petites bouchées et simulait de mâcher.

Le voisin mal garé n’est pas inconnu puisque c’est Jérôme Pauwels, acteur et doubleur notamment de Jon Bernthal (The Walking Dead, The Punisher…), Jeremy Renner (Avengers Endgame…), Woody Harrelson (Hunger Games, La Planète des Singes…), Antony Starr (The Boys…), Ryan Hurst (Sons of Anarchy…), et bien d’autres encore…

La personnalisation du fauteuil de Philippe n’est pas un ajout pour le film puisque Abdel avait réellement doublé la vitesse de son fauteuil le passant de 6km/h à 12km/h.

Le livreur Express, collègue de Driss est joué par Olivier Nakache, qui est alors le réalisateur d’Intouchables.

Fabrice Eboué, humoriste français, a été contacté par Nakache et Toledano à propos de la blague sur le suicide à l’imodium où Omar Sy réplique “Tu voulais te tuer ? Tu vas juste arrêter de ch*r pendant 3 mois, là !”. En effet, Fabrice Eboué qui avait déjà fait cette blague en spectacle leur a évidemment accordé le droit de la réutilisée, ce qui explique le message de remerciement lors du générique.

Tous les acteurs qui ont joués les prétendants au poste de Driss étaient tous des amis des deux réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano.

Lors de la danse culte du film, nous pouvons voir Albert chuter. Or, cette chute est bien réelle puisque l’acteur jouant Albert a vraiment glissé, et cela a été gardé au montage.

Gérard Depardieu qui est l’un des premiers acteurs à avoir fait confiance à Eric Toledano et Olivier Nakache avec le film “Je préfère qu’on reste amis” a appelé ces derniers, ainsi qu’Omar Sy, pour les féliciter car il avait adoré le film.

Lors des remerciements du générique final, il est inscrit en parenthèse à côté du nom d’Omar Sy : “de Sakafouet”, qui est une expression d’Omar inconnue par le reste de l’équipe et qui a beaucoup fait rigoler.

Quatre remakes d’Intouchables existent. Effectivement, en Inde : “Oopiri”, en Argentine : “Inseparables”, en Corée du Sud : “Man of Men”, mais le plus notable est le film américain : “The Upside”. Ce film vu le jour en 2019, en raison des polémiques d’Harvey Weinstein qui avait alors les droits pour un remake américain. Cette version emploie ainsi Bryan Cranston et Kevin Hart et récolta un bon succès critique.

Pour la scène en jet privé, lorsqu’Omar Sy est arrivé sur les lieux, un homme l’a alors interpellé afin de lui vendre un avion. L’acteur s’est alors laissé tenter par une visite guidée de l’appareil simplement par curiosité, amusé par cette interpellation.

Une drôle de coïncidence est survenu lors du dernier plan qui a été tourné, qui fut celui de la Maserati gravissant la montagne. En effet, cette route sur laquelle la voiture roule amène à un lieu-dit du nom de “Plan Dernier”.

Omar Sy devait simuler la frayeur en parapente tandis qu’il était très à l’aise alors que François Cluzet devait lui jouer la tranquillité alors qu’il avait peur !

L’année suivante de la sortie d’Intouchables, un autre film engageant Omar Sy se déroula dans le même décor que la résidence de Philippe et c’est le film “De l’autre côté du Périph”. Nous retrouverons ainsi la même cour, les mêmes escaliers, les mêmes peintures et les mêmes meubles !

A la suite du succès du film et du César, Omar Sy a été contacté par le musée Grévin pour avoir sa statue !

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager