Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Action/Aventure,Drame,Film,Guerre Inglourious Basterds

Inglourious Basterds

Durée : 2h33

 

Réalisateur : Quentin Tarantino

 

Scénariste : Quentin Tarantino

 

Avec : Brad Pitt, Diane Kruger, Eli Roth, Christoph Waltz, Mélanie Laurent

 

Origine : Etats-Unis, Allemagne

 

Date de Sortie : 19 Août 2009

Synopsis

Dans la France occupée, une jeune Juive française, assiste à l’exécution de sa famille par le colonel SS Hans Landa. Cependant, elle parvient à s’échapper et s’enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité, devenant propriétaire d’un cinéma de quartier.

Pendant ce temps, le lieutenant Aldo Raine recrute un petit groupe de soldats juifs américains pour terroriser les troupes d’occupation allemandes. Très vite connus sous le nom des « Bâtards », s’appliquant alors à scalper leurs ennemis, Raine et ses hommes sont amenés à faire équipe avec Bridget von Hammersmark, une actrice allemande qui est aussi agent double.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : “Inglourious Basterds” ! 

Alors profitez de ces succulentes anecdotes !

Une adaptation d’Inglourious Basterds a été publié dans le magazine Playboy, avec Tarantino lui-même en superviseur.

Quentin Tarantino a décidé de rallonger son film en ajoutant des scènes supplémentaires alors qu’il avait déjà été présenté à Cannes.

Inglourious Basterds a été présenté à Manhattan devant des enfants au musée de l’Holocauste.

Quentin Tarantino a commencé à travailler sur le film dès la fin de tournage de Pulp Fiction.

Attention Spoiler !

La scène où Bridget (Diane Kruger) se fait étrangler par le colonel allemand Hans (Christoph Waltz), a alors été particulière à tourner. En effet, Tarantino voulait absolument que ce soit lui qui étrangle la jeune femme.

Il expliqua que Christoph n’oserait pas assez serrer ou alors le ferais trop, tandis que lui savait exactement ce qu’il fallait.

Alors le plan serré où l’on voit des mains étrangler Bridget, ce sont en réalité les mains de Tarantino.

C’est en effet Ennio Morricone qui aurait dû faire la bande originale du film. Cependant, il quitta le projet pour manque de temps.

Attention Spoiler !

Le film a presque failli tourner en tragédie puisque deux acteurs ont ainsi presque été brûlés vifs. Effectivement, la scène finale où le cinéma prend feu, ne s’est pas passé comme prévu. Tandis que les techniciens avaient réalisés des tests s’assurant de la sécurité, le feu s’est envenimé et est monté à 1200°C au lieu de 400°C.

Alors, Eli Roth et Omar Doom, sentaient que la chaleur devenait insupportable, et la croix gammée que nous voyons tomber dans le film, était censé être attachée par des câbles en fer qui ont fondus sous les flammes…

De son côté, Tarantino qui regardait la scène du haut d’une grue en combinaison anti-flammes a tardé à intervenir car la scène “rendait bien” ! Les pompiers expliquèrent que la vie des deux acteurs tenait en quelques secondes puisque la structure s’est effondrée dès lors qu’ils sont sortis !

Le réalisateur ne souhaitait pas laisser une seconde aux acteurs, et a ainsi créé un mur de la honte. C’est en effet, un mur sur lequel il mettait les photos des acteurs lorsqu’ils s’endormaient sur le plateau.

Quentin Tarantino avait commencé à écrire Inglourious Basterds mais ne trouvant pas de fin satisfaisante, il laissa le projet de côté pour créer Kill Bill.

Sur les affiches allemandes, la croix gammée a été retirée afin de ne pas entrer en conflit avec la loi qui ne tolère l’exhibition de symboles nazis que pour l’art ou la science.

Selon Tarantino lui-même, il a commencé à travailler sur un prequel du film avant même que ce dernier soit terminé.

Tim Roth a expliqué qu’Oswaldo Mobray (Pete Hicox), son personnage dans Les Huit Salopards, n’est autre que l’arrière-arrière-grand-père d’Archie Hicox, le lieutenant britannique qui se fait passer pour un Allemand dans Inglourious Basterds, incarné par Michael Fassbender.

ldo Raine, chef du commando des “Basterds”, serait l’arrière-grand-père de Floyd dans True Romance écrit par Tarantino et qui était déjà interprété par Brad Pitt.

Il n’y a presque que 30% du film en anglais, puisque les langages dominants sont le Français et l’Allemand. L’Italien fait aussi parti du calcul mais est en retrait par rapport aux 3 autres langages.

Tarantino a eu peur d’avoir écrit le rôle du Colonel Hans Landa de manière trop compliquée et injouable puisque tous les acteurs auditionnés ont échoué.

Cependant, lorsqu’est arrivé Christoph Waltz, il a convaincu le réalisateur et le producteur.

Comme dans tous les films de Tarantino depuis “Kill Bill : Volume 1”, après chaque prise, les acteurs devaient se tourner vers la caméra et dire “Hello Sally” pour remercier Sally Menke, monteuse du film.

C’est le premier film de Tarantino qui a remporté un Oscar pour un rôle, celui de Christoph Waltz en l’occurrence puisqu’il remporta l’Oscar du Meilleur Acteur dans un rôle secondaire.

Attention Spoiler !

Lors du meurtre du sergent Rachtman par Donny, il y avait à l’origine un flash-back complet détaillant son histoire et celle de sa chauve-souris.

Elle révélait alors que Donny travaillait dans le salon de coiffure de son père à Boston et avant son déploiement, il s’est rendu dans son magasin local pour acheter la chauve-souris la plus lourde qu’il ait pu trouver.

Il a ensuite fait le tour et a demandé à ses voisins juifs de signer dessus le nom d’un être cher souffrant en Europe. Le nom d’Anne Frank figurait parmi les signatures.

Si le titre du film comporte une faute d’orthographe, Quentin Tarantino n’a jamais souhaité expliquer pourquoi.

Diane Kruger est une actrice germano-américaine, et Quentin Tarantino doutait de ses capacités à parler couramment allemand. Elle lui a prouvé le contraire durant son audition.

De plus, au-delà de parler couramment anglais et allemand, elle parle aussi très bien Français avec plusieurs films en France à son actif, et puisqu’elle a épousé en 2001 l’acteur français Guillaume Canet avant de se séparer quelques années plus tard.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager