Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Comédie,Drame,Film L’incroyable histoire de l’Île de la Rose

L’incroyable histoire de l’Île de la Rose

île de la Rose anecdotes film

Durée : 1h57

 

Réalisateur :
Sydney Sibilia

 

Scénaristes : Francesca Manieri, Sydney Sibilia

 

Avec : Elio Germano, Matilda De Angelis, Tom Wlashiha,  François Cluzet

 

Origine : Italie

 

Date de Sortie : 9 Décembre 2020

Synopsis

L’incroyable histoire de ‘L’île de la Rose’, une plate-forme construite de toute pièce par l’ingénieur Giorgio Rosa en 1968 au large de la côte Italienne en dehors des eaux territoriales qui devient bientôt un état indépendant. Rosa attire ainsi l’attention du monde, et du gouvernement.

Anecdotes

 Cliquez sur les titres pour dérouler les aneCdotes du film : ” L’incroyable histoire de l’Île de la Rose” ! 

Ainsi, prenez-en plein la vue !

Attention Spoiler !

L’histoire de l’Île Rose, est une vraie histoire ! Non, vous ne rêvez pas ! Comme vous l’explique le bandereau de fin de film, l’histoire de Giorgio Rosa s’est bien déroulée en 1967.

Ainsi, les seules différences par rapport au film sont la présence sur l’île d’un restaurant, d’une poste, d’une boîte de nuit, d’un bar et d’un magasin de souvenir. L’île a bien été détruite et les restes sont encore dans le fond de l’Adriatique.

L’île de la Rose est un film se déroulant dans les années 60. Le réalisateur expliqua alors qu’il avait deux choix : masquer 2019 ou bien reconstituer 1968. C’est donc la deuxième option qu’il choisira.

Durant le film, Sydney Sibillia souhaitait montrer à quoi ressemblait jusqu’alors le quotidien de Giorgio Rosa à cette époque. C’est ainsi dans cette optique que fut recrée le Grand Prix de Moto !

Un problème de taille a dû être résolu pour ce film : comment filmer l’île ? Sydney ne voulait pas du tout fait en plateau car il souhaitait garder le contact avec la mer. Mais il n’était pas possible logistiquement de créer une île en plein milieu de l’eau.

Cela a pris 1 an et demi à l’équipe pour résoudre cette situation. C’est alors qu’après de lourdes recherches, l’équipe du film a trouvé l’existence d’une piscine géante à Malte.

Or, cette piscine fut le théâtre d’une attraction qu’elle n’avait jamais connue auparavant : ils ont construit à l’intérieur de cette piscine, l’île à l’identique ! Pour ceci ils sont même allés jusqu’à drainer la piscine.

Le plus grand défi du film fut la tempête. Ils ont en effet tourné cette scène où Giorgio se retrouve seul sur la plateforme contre vents et marées, en créant des vagues artificielles.

Mais tout était artificiel en réalité : la vague certes, mais aussi le vent, la pluie, et même, la nuit !

Lors de la tempête, Elio Germano révéla qu’il avait tellement froid en simple t-shirt qu’il devait danser comme un lunatique pour se réchauffer.

Les acteurs ne connaissaient pas l’histoire de cette île avant de tourner ce film. Matilda De Angelis (Gabriella) déclara : « C’est incroyable parce que cette histoire est très peu connue en Italie, on ne l’étudie pas à l’école, alors que nous devrions car c’est une histoire incroyable avec pleins d’idées de libertés, d’amitiés, de poursuite de rêve ». L’actrice originaire pourtant de Bologne demande à ses proches : ses parents ne connaissaient pas, ses grands-parents non plus.

Ce film est sorti en pleine épidémie de Covid-19, et selon les acteurs, il a permis une forme d’évasion à tous les spectateurs. Lors du tournage du film, personne ne pouvait alors se douter de ce qui se préparait durant l’année 2020.

Pourtant, les acteurs ont été agréablement surpris par le bonheur qu’apportait ce film aux spectateurs, c’était un recueil de positivité malgré les temps difficiles !

Tom Wlaschiha a rencontré la personne dont il interprète le rôle : Wolfgang Rudy Neumann. Ensemble, ils ont ainsi pu parler de ce qu’il en était réellement sur l’île à cette époque et l’homme de plus de 80 ans a pu partager toute sa bonne humeur et son optimisme à l’acteur.

Pour ce film italien, le casting est pour le moins très international ! En effet, si la plupart des acteurs sont d’origine italienne, certains sont : allemand (Tom Wlaschiha), belge (Fabrizio Rongione), suisse (Tedo Celio), et bien entendu français (François Cluzet) !

Voir la bande annonce (VOSTFR)

Disponible sur

Partager