Le cinéphile en liberté !

Goliath

Durée : 2h01

 

Réalisateur : Frédéric Tellier

 

Scénaristes : Gaëlle Bellan, Simon Moutairou, Frédéric Tellier

 

Avec : Pierre Niney, Gilles Lellouche, Emmanuelle Bercot, Laurent Stocker…

 

Origine : France

 

Date de Sortie : 9 Mars 2022

Synopsis

L’acte désespéré d’une agricultrice bouscule trois destins croisés : France, professeure de sport le jour et activiste la nuit, Patrick, avocat parisien solitaire spécialisé dans l’environnement et Mathias, homme pressé à la charge des lobbys. 

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : “Goliath” !

A l’origine, les rôles prévus n’étaient pas ceux que l’on a pu voir dans le film :

  • Emmanuelle Barcot était supposée jouer l’avocate.
  • Gilles Lellouche devait incarner le lobbyiste.
  • Pierre Niney, le professeur de sport.

Cependant, devant le souhait de Gilles Lellouche de jouer l’avocat afin de ne pas encore jouer un “mauvais garçon”.

Alors, après un accord commun ce fut Pierre Niney qui joua le lobbyiste, Emmanuelle Barcot la professeure et Gilles Lellouche donc l’avocat.

Attention Spoiler !

Pour la dernière scène, Emmanuelle Barcot n’a pas réellement perdu autant de poids. En réalité, ce sont des effets numériques qui ont permis cela. 

Gilles Lellouche a assisté à des plaidoiries afin de préparer son rôle, en en tirant des bénéfices et en déconstruisant les clichés qu’il pouvait avoir à cause des films américains.

Pendant que Frédéric Tellier travaillait sur son film “L’affaire SK1”, il a lu un livre sur l’agriculture moderne et ses problèmes de pesticides. C’est ainsi que lui est venu l’idée de ce film.

Pierre Niney a eu la volonté de rencontrer des lobbyistes pour préparer le film. Après avoir essuyé beaucoup de refus, il a réussi à en trouver trois qui ont acceptés de partager leurs quotidiens et leurs vécus. L’un de ceux-ci avait défendu les pesticides.

C’est le 3e film où Chloé Stéfani est dirigée par Frédéric Tellier après “L’Affaire SK1” et “Sauver ou périr”.

Jacques Perrin a été ajouté au casting de manière symbolique afin de lui rendre hommage pour les films engagés qu’il a réalisé. Après avoir enquêté et s’être battu de nombreuses années, il s’est désormais retiré de ce mode de vie afin de profiter de sa famille.

Si dans “Sauver ou périr”, Pierre Niney jouait le rôle du gentil sapeur-pompier, il incarne cette fois, selon les propres mots du réalisateurs, “un salopard”. 

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Netflix
Partager