Le cinéphile en liberté !

Cinecdote Comédie,Fantastique,Film Dans La Peau De John Malkovich

Dans La Peau De John Malkovich

Anecdotes film série Dans la peau de john malkovich

Durée :  1h53 


Réalisateur : Spike Jonze

 

Scénaristes : Charlie Kaufman

 

Avec : John Cusack, Cameron Diaz, Catherine Keener, John Malkovich, Orson Bean

 

Origine : Etats-Unis

 

Année de Sortie : 1999

Synopsis

Un marionnettiste qui a du mal à trouver sa place décide de chercher un emploie. Ce qu’il va trouver à l’étage 7½  dépassera toutes ses attentes.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : Dans La Peau De John Malkovich

Charlie KAUFMAN a écrit le script sans penser qu’il allait lui ouvrir les portes de ce business. Spike JONZE explique que les idées de Charlie KAUFMAN viennent vraiment d’une part profonde de lui-même, de ce qu’il ressent.

 John CUSACK a demandé à son agence qu’elle était le script le moins productible et le plus bizarre, après avoir insisté on lui a répondu que c’était “Dans La Peau De John Malkovich”. Et après l’avoir lu, il a dit qu’il voulait être le premier embauché, et que tant qu’ils font le film il serait avec eux. Il compare cette trouvaille à Indiana Jones qui trouve un trésor rare dans la jungle. Il salue le travail de Charlie KAUFMAN pour le script qu’il trouve brillant avec le ton parfait.

John MALKOVICH raconte qu’il allait partir en Europe lorsqu’il a appelé le bureau de production s’il avait quelque chose à lire, et on lui a envoyé le script du film. Il n’a alors pas donné trop d’importance au titre, et il a lu les trente premières pages et il a trouvé cela fantastique. Il a même demandé à son agent de trouver le numéro de Charlie KAUFMAN pour lui demander s’il accepterait de faire le film si c’était John MALKOVICH qui le réalisait et qu’il prenait quelqu’un d’autre pour jouer ce qui devait être son rôle et Charlie KAUFMAN serait ainsi producteur mais ce dernier a refusé. John MALKOVICH a accepté et il ne connaissait personne d’assez idiot (“goofy”) pour faire le film, il n’avait pas encore rencontré Spike JONZE. De plus, il s’est passé entre cinq et six ans entre le moment où John MALKOVICH a lu le script et où le film allait être commencé.

Les deux amies Cameron DIAZ et Catherine KEENER ont, selon Spike JONZE, rendu le film fun. Il avait déjà prévu Catherine KEENER pour le rôle de Maxine mais le rôle de Lottie a été plus dure à pourvoir. C’est Catherine KEENER qui a conseillé Cameron DIAZ, mais Spike JONZE n’était pas convaincu qu’elle pourrait ressembler au personnage (en la voyant en photo). Catherine KEENER lui a demandé de la croire et de manger avec elle. Il était un peu distrait par sa beauté et par le fait qu’elle avait beaucoup d’énergie, mais Catherine KEENER lui a dit qu’elle avait quelque chose de plus en elle. Et il a fini par voir la sincérité et la générosité en elle et qu’elle était amusante, et il a vu que cela correspondait à Lottie. Cameron DIAZ a d’ailleurs pris son rôle très au sérieux, dès qu’elle le pouvait elle s’occupait des singes et faisait en sorte que tout soit confortable entre eux.

Pour Cameron DIAZ ce film est un peu rêve, car elle a pu jouer avec son amie Catherine KEENER et des personnes célèbres. Elle a beaucoup apprécié le script et c’est pour elle la chose la plus bizarre qu’elle est vu.

Lorsque Spike JONZE a lu les cinq premières pages du script mais, l’instant d’après, il l’a lu tout entier et il l’a beaucoup aimé. Il pense d’ailleurs que si John MALKOVITCH a participé au film c’est parce qu’il a aimé le script.

Pour Charlie KAUFMAN, c’est parce que John MALKOVICH a participé au film que tout a été possible, autant pendant le film que tout ce qui s’est passé après. De plus, John MALKOVICH n’avait aucune raison de participer au film et que c’était de la folie pour lui. Spike JONZE précise qu’il le remercie à chaque fois qu’il le voit.

Spike JONZE savait que le producteur Vincent LANDAY, qu’il connaissait déjà, serait toujours présent pour lui ramener ce dont il avait besoin en termes de décor. Et lorsque c’était impossible, il avait d’autres idées qu’il suggérait.

Spike JONZE explique que Lance ACORD, directeur de la photographie, peut tourner avec une équipe géante est beaucoup de source de lumière, ou sans équipe avec une seule source de lumière.

L’un des frères de Spike JONZE, Sam qui avait 18 ans devait s’occuper du chien Trooper en le promenant deux fois par jour, c’était son premier vrai travail. Il était assistant de production pour l’équipe et il devait aussi s’assurer que personne ne traverse la scène lors des tournages.

L’équipe a eu un peu de pression de la part des studios et des financeurs, lorsqu’après avoir vu les photographies ils ont remarqué que tout était sombre et que Cameron DIAZ était méconnaissable. Ils voulaient renvoyer le directeur de la photographie et en embaucher un nouveau, mais Spike JONZE était évidemment contre. Ils ont dû mettre un peu plus de fill light (forme spéciale d’éclairage à trois sources lumineuses, plus communément appelé éclairage trois points). Cela c’était passé la deuxième semaine, or la troisième semaine la compagnie qui finançait le film (qui s’appelait Polygram) a été racheté par Universal Pictures et plus personne ne se souciait de ce film avec un petit micro-budget. De plus, personne ne les a plus perturbés pendant la réalisation du film, ni pendant qu’ils éditaient le film, ce qui tombait bien car cela leurs a pris plus de temps que prévu.

La scène où John MALKOVICH se prend une cannette de bière dans la tête n’a pas été écrite. Un figurant qui avait bu et qui était sur le plateau a décidé de jeter sa canette et de dire la phrase culte qui lui a valu une carte SAG (Screen Actors Guild, qui est un syndicat professionnel américain et qui permet d’avoir accès à un certain nombre d’avantages) et une augmentation de 100 dollars à 700 dollars par jour.

L’ami de John MALKOVICH dans le film devait être Kevin BACON selon le script, mais John CUSACK en a parlé à John MALKOVICH et ils ont convenu que la personne qui devait vraiment avoir le rôle était Charlie SHEEN. John MALKOVICH a rigolé de l’idée que dans le moment où il en aurait le plus besoin, il appellerait Charlie SHEEN pour qu’il puisse se confier.

Un chiropracteur était présent sur le plateau, parce que tout le monde était tordu à la fin de la journée (“’cause by the end of the day, everybody was all twisted.”).

Catherine KEENER n’a jamais vu “Dans La Peau De John Malkovich”.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager