Le cinéphile en liberté !

Bojack Horseman

Saisons : 6

 

Épisodes : 77

 

Réalisateurs : Amy Winfrey, JC Gonzalez…

 

Scénaristes: Raphaël Bob-Waksberg, Peter Knight…

 

Avec (VO) : Will Arnett, Alison Brie, Aaron Paul… (VF) : Benoît Grimmiaux, Joséphine Derenesse, Sébastien Hébrant…

 

Origine : Etats-Unis

 

Date de Sortie : 22 Août 2014

Synopsis

Bojack Horseman est une ancienne star d’une sitcom auparavant célèbre des années 90 : Horsin’ Around. Cependant, maintenant dépassé, Bojack tombe dans la dépression et l’alcoolisme.

Grâce à ses amis, il va alors tenter de survivre à Hollywood et de retrouver la gloire…

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes de la série “Bojack Horseman” !

Voyagez ainsi à Hollywood avec Bojack et ses amis fidèles !

Aaron Paul avait déjà depuis des années avoué vouloir produire une série d’animation.

Alors lorsqu’il a été contacté par la production de Bojack avec seulement 10 pages de scénario, il a tout de suite accepté et intégré la production.

En plus d’être producteur de la série, Aaron Paul double aussi le personnage de Todd Chavez.

Andrew Garfield apparait dans Bojack Horseman, il est effectivement l’ex de Sarah Lynn. Cependant, l’acteur connu pour The Amazing Spiderman refusa de prêter sa voix à ce personnage.

Attention Spoiler !

Les producteurs n’ont donc pas dû apprécier puisqu’il finira en effet avec tous les os cassés en tombant dans un trou.

Dans un premier temps comique, la série va pourtant par la suite traiter de beaucoup de sujets sérieux : la solitude, l’addiction, le divorce, la mort, la violence aux femmes, la dépression, la discrimination, l’anxiété et enfin la sexualité.

Les ressemblances entre Todd, doublé par Aaron Paul, et Jesse Pinkman, personnage d’Aaron dans Breaking Bad, a ainsi frappé le public et lui-même.

De plus, c’est une drôle de coïncidence quand on sait ce que le prénom de Todd signifie pour Jesse.

Si l’apparence des personnages vient de Lisa Hanawalt, le créateur de la série justifia le choix d’utiliser des têtes d’animaux car selon lui cela est en effet plus universel.

Par conséquent, chacun peut s’identifier à tout le monde sans distinction

A la suite des critiques, Bob-Waksberg s’excusa auprès des fans pour avoir un casting sans diversité.

Les dossiers qui sont affiché sur l’ordinateur de Bojack réservent alors quelques surprises :

  • des lettres aux éditeurs
  • une lettre à Morron « qui ne publie pas mes lettres »
  • trois fichiers/dossiers pornographiques : not_porn, not_porn_02, definitively_not_porn
  • un fan club de Bojack
  • un fan club d’Horsin’ around
  1.  

Nous pouvons en effet apercevoir à plusieurs reprises des œuvres d’arts caricaturé à la façon Bojack. Dans la maison de l’ex-star, se trouve ainsi le tableau La Danse de Matisse. Derrière son bureau, est accrochée l’œuvre alors adaptée de Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) de David Hockney.

La plus belle remarque qu’on ai faite à Raphaël Bob-Waksberg est une comparaison avec Simpson.

Ce compliment comparait donc une saison de Bojack à un long épisode triste des Simpson.

Sur l’étagère de Princesse Carolyn apparait un livre nommé « Me Meow Pretty One Day ».

Tandis que l’actrice qui double en voix originale Princesse Carolyn est Amy Sedaris, son frère, David Sedaris est en effet auteur du livre nommé « Me Talk Pretty One Day ».

Lisa Hanawalt, dessinatrice et Raphaël Bob-Waksberg, scénariste, sont liés d’amitié depuis le lycée. La spécialité de Lisa Hanawalt était les têtes d’animaux sur des corps d’humains.

Ils souhaitaient alors faire un projet ensemble, et c’est ainsi que la série Bojack Horseman est née.

La plupart des personnages inspirés de vrais personnes ont la chance d’être doublé par ces mêmes personnes

En réalité, la 5e saison de Bojack reflète la vérité à laquelle le créateur de Bojack s’est confronté à Hollywood. En effet, l’agence dans laquelle il était avait signée avec Mel Gibson malgré ses propos antisémites et ses nombreuses arrestations.

Cela avait effectivement profondément outré Raphaël qui explora alors cette voie pour la série.

Bojack Horseman se distingue d’autres séries d’animations comme South Park ou Simpson par la continuité du récit.

Il n’y a donc aucun retour en arrière possible, c’est beaucoup plus réaliste.

L’actrice Alison Brie connue dans Community, prête sa voix à Diane Nguyen ainsi qu’à Vincent Adultman.

Cependant, elle a rencontré des problèmes puisque le personnage de Vincent lui est venu naturellement, et lorsque qu’elle devait prendre la voix de Diane alcoolisée, cela se rapprochait alors trop de Vincent.

La phrase “What are you doing here ?” ou “What I am doing here ?” est prononcée au moins une fois par épisode de la saison 2, excepté l’épisode 5.

Bojack Horseman et sa mère disent tout les deux à propos de Horsin’ Around : « It’s not Ibsen » au lieu de « It’s not has-been » (« Ce n’est pas dépassé »).

En effet, c’est un clin d’œil au dramaturge norvégien Henrik Ibsen.

Charley Witherspoon est doublé en voix originale par le créateur de la série Raphaël Bob-Waksberg.

Inspirations

L’ancienne série de Bojack trouve son inspiration dans les sitcoms des années 80-90 : La Fête à la Maison et Arnold et Willy. En effet, ces séries sont culte pour le créateur de Bojack Horseman : Raphaël Bob-Waksberg.

Il révéla ainsi que la série Horsin’ Around était clairement un clin d’œil aux séries de son enfance.

Bojack Horseman est inspiré de loin ou de près de beaucoup de séries d’animations très connues.

Selon Bob-Waksberg lui-même, il s’est inspiré évidemment des Simpson, de Daria, d’Archer, ou encore de plusieurs films Pixar.

Voir la bande annonce (VO)

Disponible sur

Partager