Le cinéphile en liberté !

Batman Begins

Durée : 2h20

 

Réalisateur :
Christopher Nolan

  

Scénaristes : Christopher NolanDavid S. Goyer

  

Avec : Christian Bale, Michael Caine, Liam Neeson, Katie Holmes, Gary Oldman, Morgan Freeman

 

Origine : États-Unis, Royaume-Unis

 

Date de Sortie : 15 Juin 2005

Synopsis

“Mais comment un homme peut-il changer le monde ?” Il semblerait que cette question hante Bruce Wayne. En effet, depuis la soirée tragique de l’assassinat de ses parents, dans les ruelles sombres de Gotham City. Torturé par ce sentiment de colère également accompagné de culpabilité, le jeune Bruce fuit alors Gotham pour un long et discret voyage à travers le monde. Le but de ses pérégrinations est de pouvoir sublimer sa soif de vengeance pour ainsi trouver de nouveaux moyens pour pouvoir lutter contre l’injustice.

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : “Batman Begins” ! 

Dans un univers sombre et rongé par la colère, mais rempli d’espoir, venez ainsi découvrir des anecdotes !

Les coûts de marketing de ce film était de 100 millions de dollars. C’était alors à l’époque la plus grosse dépense en terme de marketing pour un seul film.

Batman Begins a été conçu pour un budget de 150 millions de dollars. Ainsi le film a rapporté environ 360 millions de dollars rien qu’avec sa sortie en salles, un bon score mais nettement inférieur à ceux des deux prochains opus.

Il y’a eu une projection privée du film Blade Runner avant le début du tournage. Après cela, Christopher Nolan déclara en effet que « C’est comme ça que nous allons faire notre Batman ».

Des jeunes acteurs de séries ont été approchés pour assumer le rôle du Batman. Nous avons par conséquent : Joshua Jackson, Ashton Kutcher, Jake Gyllenhaal, David Boreanaz, John Cusack, Guy Pearce, Eion Bailey, Hugh Dancy, David Duchovny et Cillian Murphy.

Pourtant au final il s’agit de Christian Bale qui gagna le costume.

Christian Bale trouvait le costume inconfortable, de plus, de plus, il le mettait de mauvaise humeur quand il le portait. Cela était donc l’idéal pour Batman.

Morgan Freeman incarne Lucius Fox, rôle pourtant tenu au départ par Laurence Fishburne.

Quant à Viggo Mortensen, il aurait alors dû incarner Ducard mais se retrouva remplacé par Liam Neeson.

De plus, Dennis Quaid a failli incarner Jim Gordon mais c’est cependant Gary Oldman qui a obtenu le rôle.

Un mentor mais aussi un ennemi, Ras’s al Ghul signifie littéralement “La tête du démon” en arabe.

Le jeune Bruce Wayne portait un pull-over aux motifs de chauve-souris brodés dessus.

La Batmobile n’est basé sur aucun véhicule existant. En d’autre termes elle a été construite de A à Z. Par conséquent elle en devient donc plus spectaculaire !

En conclusion, elle représente le croisement entre une Lamborghini et un Tank.

Dans la Tracklist de la BO du film, composé par Hans Zimmer et James Newton Howard, est alors caché le mot “Batman” si nous prenons les premières lettres des morceaux 4 à 9.

Jack Gleeson, l’acteur mémorable de Joffrey Baratheon participa au casting du film dans le rôle du petit garçon qui a un bref échange avec le Bat sur un balcon.

Le lac gelé où se battait Bruce Wayne au début du film craquait cependant sous leurs pieds lors du tournage. Après cela, le lac était en effet complétement fondu.

Dans une ruelle où nous pouvons voir des vêtements étendus apparait alors un pyjama de même motif que celui du symbole du Batman.

Il semblerait que la carte du Joker qui apparaît à la fin du film est alors le teasing incontournable du prochain volet de la trilogie, The Dark Knight : Le Chevalier Noir.

Pourtant, sur l’étiquette du contenant nous pouvons remarquer c’est un certain J. Kerr qui a trouvé la carte.

En effet, il s’agit de l’un des pseudonymes du Joker dans les comics.

Christian Bale n’était alors pas autorisé à s’approcher de la Batmobile, il a pourtant effectué plusieurs de ses propres cascades.

Une personne en état d’ébriété a alors percuté la Batmobile dans les rues de Chicago. Finalement il se justifia en effet en disant qu’il pensait qu’il s’agissait d’une invasion extraterrestre. 

Tim Burton et Michael Keaton ont effectivement été impressionnés par le film.

Dans ce film, le mot “Batman” n’est pourtant dit que 10 fois.

Toust les titres de la BO du film sont en réalité des noms d’espèces de chauve-souris : Vespertillio, Myotis …

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager