Le cinéphile en liberté !

Babysitting

Durée : 1h25

 

Réalisateurs : Philippe Lacheau, Nicolas Benamou

 

Scénaristes : Philippe Lacheau, Julien Arruti, Tarek Boudali, Pierre Lacheau

 

Avec : Philippe Lacheau, Alice David, Tarek Boudali, Vincent Desagnat, Gérard Jugnot…

 

Origine : France

 

Date de Sortie : 16 Avril 2014

Synopsis

Ce qui était censé être une nuit tranquille de babysitting, se transforme en cauchemar absolu après l’arrivée des amis du baby-sitter !

Anecdotes

Cliquez sur les titres pour dérouler les anecdotes du film : “Babysitting” ! 

Gardez un œil sur les enfants mais regardez quand même ces anecdotes !

“Babysitting” est le premier film où l’acteur et humoriste Philippe Lacheau passe derrière la caméra.

Ce film est l’un des premiers en France à utiliser le principe de “found-footage”, qui est le principe d’utiliser des images retrouvées dans le but de faire un autre film. Ce principe est souvent utilisé dans le genre de l’horreur, mais Lacheau a décidé d’y adapter à sa manière.

Si de nombreuses personnes ont comparés “Babysitting” au film américain de 2012 : “Projet-X”, le réalisateur explique que son film n’est pas un film de fête mais bien une comédie plus familiale.

La scène de danse très sportive qui consistait à claquer le visage de Franck (Philippe Lacheau) avec le postérieur de la danseuse a été difficile à tourner puisque le producteur expliqua : “On a refait cinq fois la prise. Philippe n’en pouvait plus. D’autant qu’il devait se laisser aller. En résistant, il prenait le risque de se faire casser le nez”.

Didier Bourdon aurait dû jouer le rôle du père de Rémi mais l’acteur, déjà pris sur un tournage a donc laissé sa place à Gérard Jugnot. Il se retrouvera tout de même devant la caméra de Lacheau pour les films “Alibi.com” et “Nicky Larson et le parfum de Cupidon”.

L’homme âgé qui s’envole sur un fauteuil en référence au film “Là-Haut” de Pixar aurait dû être joué par le père de Philippe Lacheau. Cependant, ce dernier préféra engager un acteur plutôt que d’envoyer son père à plusieurs mètres de hauteur sans sécurité !

Après “Les Gazelles”, le duo du Palmashow fait sa seconde apparition au cinéma. Ils réitéreront plusieurs fois plus tard et notamment sur le film dont ils partagent l’affiche : “Mandibules“.

Enzo Tomasini, qui interprète le rôle de Rémi, le jeune à garder, a été choisi dès le premier rendez-vous puisqu’il a fait sortir les larmes de Phillipe Lacheau.

Le tournage a duré 34 jours.

Inspiration

Philippe Lacheau s’est beaucoup inspiré de Pierre Richard dans le film “Le Jouet” de 1976, pour écrire son film.

Voir la bande annonce (VF)

Disponible sur

Partager